« L’anti-impérialisme » : méthode de lutte proposée par l’extrême-droite

Frédéric Chatillon, ancien du GUD et agent de com’ du gouvernement Syrien nous explique sa méthode pour combattre « l’Empire ». En 2 temps. Instructif et édifiant. Courchevel, nouvelle base de résistance ?

anti-impérialisme par Chatillon

Publicités
Publié dans Antifascisme | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

«L’anti-pouvoir est dans la dignité de l’existence quotidienne. L’anti-pouvoir est dans les relations que nous tissons en permanence : amour, amitié, camaraderie, communauté, coopération, etc.» John Holloway

John holloway ZAD anti pouvoir

Image | Publié le par | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Parti Pirate, des excuses publiques, des vraies ou crève la gueule ouverte !

Parti Pirate (Cher ? et puis quoi encore !),
On a déjà relevé depuis ta création de nombreux trucs qui montrent bien que ton projet politique est bancal. Cela va de la présence de candidat en « débat » dans un meeting UMP à ton absence de position claire sur le capitalisme en passant par la bienveillance quant aux discours d’Etienne Chouard [ici et par exemple], ancien compagnon de route du « Non de gauche au TCE » passé clairement aux sphères conspi et fascistes (Soral, Asselineau, Meyssan etc…). Cet « épisode » d’action-réaction ratée face au sexisme et la violence avérée d’un de tes membres t’enfonce une fois de plus.
Bien sûr tu essayes de te ranger derrière le « chacun de ses membres a ses idées propres », membres que tu prétends pourtant fédérer autours d’un projet politique. « Prendre Parti », c’est s’organiser autours d’une idée commune.
Si le Parti Pirate refuse de s’afficher antifasciste et antisexiste, alors il est légitiment suspect de bienveillance à l’égard du fascisme et du sexisme.
C’est peut être ça ton problème Parti Pirate, tu revendique être un Parti sans chercher à l’être vraiment en terme de cohérence politique.
Le problème n’est pas que ta structure décisionnelle soit longue et complexe pour décider du sort de « Romain ». Le problème c’est que même dans ta simple réponse, tu montres que tu n’a pas le gramme d’intelligence collective au sein de ton réseau (pourtant large, cultivé -jeune ?- et hyper-connecté) pour apporter une clarification sur ton rapport aux violences sexistes. Le problème c’est que quand des femmes (entre autre) t’interpellent à ce sujet tu t’enfonces.
Quelques commentaires de certains de tes membres ici n’arrangent rien. Penser que « condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. » « ne signifie rien », ça montre que tu abrites en ton sein des militants  au mieux en grand manque de formation politique au pire malveillants.
Réserve de mai à novembre pour ton « Université d’été » parce que question formation interne tu as un gigantesque boulot si tu veux encore prétendre incarner une alternative politique.
Mais peut être que cet épisode montre une fois de plus que l’alternative ne se construira pas via un parti, et encore moins sur le flou idéologique. Il n’empêche, même si nous on n’en a rien à faire des élections et des partis :

On te demande de faire des excuses publiques. On te demande également de condamner les violences faites aux femmes, de quelque nature qu’elles soient. On te demande de prendre conscience qu’on ne fait pas de la politique sans s’intéresser à la société dans son ensemble, pas seulement à ce qui intéresse le bout de sa lorgnette. On te demande de ne plus parler de la psychologie de la femme victime. On te demande de te taire quand tu ne sais pas. Et de reconnaître tes erreurs.

Et si tu n’en es pas capable, crève la gueule ouverte.

Brasiers et Cerisiers

____
PS : Merci à Daria et toutes celles et ceux qui sont monté au créneau.

______________________________________________________

Ce texte, nous l’avons posté dans les commentaires de l’excellent article de DariaMarx « Parti Pirate, Twitter, secoue ta bite. » sur son blog tout aussi excellent.

 

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , | 6 commentaires

« Ils peuvent tuer l’homme », Unité Maü Maü : du Hip-Hop enragé

Une tuerie ce groupe Rennais, dont les textes vous agitent les oreilles et les neurones dès le réveil. Compagnons de route de nombreux mouvements et luttes sociales, Unité Maü Maü était il y a peu à la ZAD. Entre dénonciation « so BZH » de la France jacobine et références aux Zapatistes et luttes du Sud, les textes anticapitalistes et énervés ont de quoi réveiller les consciences.

unite mau mau

Toujours là pour dire Assez ! A jamais Rebelles, les 7 Bretons ont sorti leur premier album en septembre 2012 après 2 maxis. Du lourd !

Et le nom du groupe alors ? Explication sur leur site :

 La bataille gagne la ville entière. Le peloton suicide s’est emparé de la gare, où sonne le téléphone. Le lieutenant rebelle Del Rio qui décroche, a le plaisir de signaler à l’officier de Batista qui appelle que l’établissement a changé de propriétaire. Malédictions de l’autre qui met au défi qu’on vienne le déloger de sa caserne voisine.
 » Quand j’ai raconté ça au Che, il m’a dit d’y aller …  » Avant même qu’il l’atteigne la caserne est déjà tombée ! Le peloton suicide n’a pas son pareil pour impressionner les gardes par son intrépidité. Il s’est baptisé  » Maü Maü « , du nom des tribus africaines qui, au Kenya, se sont soulevées contre les britanniques. « ​

CHE, Ernesto Guevara, une légende du siècle  ( P. Kalfon )

Publié dans Dans les oreilles | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Recette : haricots d’hiver à la tomate

Une recette délicieuse, riche en protéines, qui « cale bien » sans être trop grasse : les « haricots d’hiver » réchauffent les soirées glacées (et tous les éléments frais sont « de saison » en hiver). Végane et simple à faire, elle ne prend pas trop de temps en préparation « active », mais par contre demande du temps de trempage et de cuisson. Se conserve plusieurs jours au frais et se réchauffe ou se recycle bien (soupe, purée, garniture de beignets, farce de hâchis-parmentier vegan).

Ingrédients (pour 4 personnes)

***300 g de haricots blancs types haricot-lingots

***3-4 belles carottes

***2 gros oignons (ou 4 moyens)

***300 cl de coulis de tomate

***220 cl de crème de soja « cuisine »

***Deux cuillères à soupe de bouillon de légume en poudre

***Aromates : Laurier, persil, thym, romarin (ou ce qui vous inspire), sel et poivre.

***Optionnel pour relever : muscade, ail en poudre, piment de Cayenne en poudre.

« Pré-préparation » (3 min) :

Rincer les haricots à l’eau et les mettre à tremper dans la casserole dans de l’eau bien fraiche non-salée, au réfrigérateur pendant 24h voire un peu plus. Cette phase est importante : elle rendra le plat plus digeste et diminuera le temps de cuisson.

haricots a tremper

Préparation (5 minutes + 10 minutes) et Cuisson (3h30-4h)

Mettre la casserole à chauffer doucement sur le feu. L’astuce est de ne pas chercher à porter à ébullition tout de suite mais de faire monter la température de l’eau très doucement (là aussi, ça diminue au final le temps de cuisson global, donc inutile de se presser). Surtout ne pas saler tout de suite. Laisser mijoter les haricots seuls 1h. Ajouter de l’eau au fur et à mesure pour qu’ils continuent de bien baigner.

Eplucher les carottes et les couper en morceaux ou grosses rondelles. Les disposer dans la casserole avec les aromates, sel, poivre et le bouillon de légume en poudre. Astuce : les enfants (et parfois les plus grands) n’aiment pas sentir la texture « des petites herbes », notamment le romarin (« ça pique la langue ! »). Je mets le tout à infuser dans une « boule à thé » que je retire à la fin.

haricots à mijoter

Ajouter ensuite les oignons coupés en grosses tranches. Laisser mijoter 2h15-30. Les haricots, sans être totalement cuits doivent déjà n’être plus qu’un peu croquants. Ajouter le coulis de tomate (retirer la « boule à thé » d’aromates avant). Laisser mijoter encore 15 bonnes minutes et ajouter la crème de soja « cuisine » pour les cinq dernières minutes. La sauce s’épaissit : il faut remuer régulièrement pour homogénéiser et éviter que cela attache. Les haricots deviennent maintenant fondants.

haricots tomate présentation

Servir dans une assiette creuse ou un bol avec une bonne tranche de pain de campagne.

 Cette recette est finalement improvisée à partir des modèles de cassoulets ou « haricots de mouton », mais l’on voit bien qu’une fois de plus, ni la viande ni les produits animaux  ne sont indispensables pour faire quelque chose de bon, nutritif et convivial.

Pas chère, elle peut se préparer en grande quantité et continuer de mijoter au chaud longtemps : pratique, par exemple, pour une bouffe de soutient ou un repas collectif après une AG qui s’éterniserait.

Publié dans Miam ! | Tagué , , , , , , , , , | 1 commentaire

« C’est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde. » (Boris Vian)

editocrates

Image | Publié le par | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

KASH Leone feat Dj RAGE « Ca peut plus durer » en soutien aux ouvriers de PSA d’Aulnay

Publié dans Dans les oreilles | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire